Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Le projet "Table d'hôte pour contrer l'itinérance" vise le développement, la mise en oeuvre et la coordination d'un modèle local de réduction de l'itinérance selon une approche de stabilité résidentielle avec accompagnement (SRA) en vue d'aider les gens en situation d'itinérance chronique ou épisodique à faire une transition aussi rapide que possible de la rue, refuge d'urgence ou lieu impropre à l'habitation vers un logement permanent et à disposer de mécanismes de soutien adaptés à leurs besoins.

Les objectifs de l'approche "Logement d'abord" sont:

Accroître la stabilité résidentielle et l'autonomie des personnes.  Offrir une diversités de ressources sans discrimination:  accès rapide à un logement, versement de fonds d'urgence pour le logement, nourriture, hébergement provisoire, orientation vers les mesures de soutien de revenu, et ce, en complémentarité et en collaboration avec les partenaires du projet et du milieu.

Renforcer l'acquisition de compétences ainsi que le pouvoir d'agir sur sa vie de toute personne ciblée, par le soutien et l'accompagnement afin d'encourager le cheminement vers l'autonomie:  choix en matière de logement, soutient quant au développement de stratégies d'adaptation, identification d'objectifs concrets et réalistes, élaboration de moyens pour l'atteinte des objectifs identifiés, prévention de la perte de logement, contribution de l'individu à l'amélioration de son inclusion et son employabilité.

Réduire l'tinérance par le maintien et l'élargissement d'un réseau de partenariat en appui à la mise en oeuvre de l'approche "SRA".  À titre d'organisme pivot, créer et coordonner différents comités pour favoriser l'orientation de la personne vers ses objectifs selon une approche de gestion de cas.

Depuis l'instauration du projet en août 2015, nous avons permis à 12 personnes itinérantes d'intégrer et de se maintenir en logement autonome.  De ce nombre, 2 personnes ont commencé un nouvel emploi salarié, 1 personne a débuté un programme d'études et 4 personnes ont participé à des activités de bénévolat et de mise en action.